Bienvenue sur le site de l'UDAF de l'Hérault.

Logement social : L’allégement des quotas d’HLM, une annonce gouvernementale inacceptable.

Après le coup de rabot de 5 euros des APL, le gouvernement début août, persiste et signe, dans les mauvaises orientations du logement social.

Alors que la récente réduction de 5 euros des APL va impacter 75 % des bénéficiaires appartenant aux ménages les plus pauvres, cette annonce préfigure le sens de la  politique sociale du gouvernement Macron : donner plus de temps aux communes et alléger leurs obligations en matière de développement de leur parc HLM.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (article la Marseillaise du 31 août 2017.pdf)article la Marseillaise du 31 août 2017.pdf[ ]1507 Ko

Lire la suite : Logement social : L’allégement des quotas d’HLM, une annonce gouvernementale inacceptable.

Quand aucun des parents n’a d’emploi, 6 familles avec enfant(s) sur 10 sont pauvres

Une note du Conseil d’analyse économique parue en avril 2017 rappelle que l’emploi est déterminant pour la situation de pauvreté des familles avec enfant, et ce quelle que soit la structure de la famille : "Les taux de pauvreté varient aussi fortement dans les familles monoparentales selon que le parent travaille [environ 20% de taux de pauvreté] ou non [environ 65%]."

Autre illustration de l’importance de l’emploi sur le taux de pauvreté : le taux de pauvreté des familles monoparentales dont le parent travaille est légèrement inférieur à celui des couples avec enfants dont un seul parent travaille.